Conférences

Trois magnifiques conférences sont au programme …

Jacques Guillet ,

En 1974, Jacques Guillet, alors jeune professeur d’éducation physique au collège d’Auray, rencontre Bernard Cadoret. Celui-ci met en place une équipe destinée à collecter la mémoire des marins de Bretagne-Sud au temps de la voile. Le projet séduit Jacques qui intègre l’équipe.

En 1979, il en résulte la parution du premier tome d’Ar Vag, Voiles au travail en Bretagne Atlantique. Pour la revue Ar Vag, il collecte des récits entre la Vilaine et la Laïta, s’investit dans la création de la revue Le Chasse-Marée, en 1981, toujours sous la direction de Jacques Cadoret. Puis le collecteur d’histoires devient lui-même auteur. On lui doit plusieurs ouvrages, entre autres Saint-Goustan, port d’Auray.

Les mariniers de Loire

De Nantes à Brest, les gens du canal, paru en juin aux éditions Coop Breizh, fait revivre les mariniers à bord de leurs chalands, il relate leur vie quotidienne, les ports traversés. Au travers de témoignages qu’il a collectés, entre 1974 et 1988, l’auteur remonte à la source de l’âge d’or du canal, celle des mariniers de Loire.

Ancien gardien de phare en mer d’Iroise et auteur d’un livre témoignage.

Louis Cozan, né à Ouessant en 1947. Quitte son île à 14 ans pour l’école maritime de l’Aber Wrac’h puis navigue ensuite sur des pétroliers jusqu’à l’âge de 20 ans.

Au sortir du service militaire, où il était embarqué sur un navire école de la marine nationale, postule pour un emploi de gardien de phare et, le 24 décembre 1968, il monte à la Jument, tour de mer plantée dans la houle, à une encablure dans le suroît d’Ouessant. Ce sera le début d’une carrière qui l’amènera à vivre entre ciel et eau dans les phares de la mer d’Iroise.

Il a raconté ses souvenirs dans « Un feu sur la mer, mémoires d’un gardien de phare », ouvrage récompensé par le prix essai au salon international de livre insulaire d’Ouessant en 2011.

Source : http://www.auteurs.livre-insulaire.fr/80.html

Paul Bonnel, charpentier de marine et moulageur a travaillé et codirigé les chantiers navals du Guip durant 35 ans . Véritable passeur de mémoire, il vous embarquera dans l’univers si particulier des embarcations du domaine fluvial. L’occasion de passer en revue les différents de mode de propulsion, ainsi que d’évoquer les inventions extraordinaires de nos anciens, et enfin l’occasion de faire un grand pas dans notre mémoire en présentant des archives d’il y a plus de 200 ans…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s